Et si l’éducation sexuelle était fun et interactive ?

L’éducation sexuelle, telle que proposée dans les collèges et lycées francais, est barbante, incomplète et désuète face au monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Un monde où la sexualité est exacerbée et les adolescents sont en moyenne confrontés à leur première image pornographique à 11 ans !

L'expérience Face to Fesses aborde de manière concrète et sans tabou les mystères du premier rapport sexuel, sous le prisme du plaisir et du respect. C’est le sujet qui préoccupe le plus les ados et nous souhaitons leur permettre d’aborder sereinement leur vie sexuelle.

Face to Fesses accompagne les adolescents dans la découverte de leur sexualité

Avec l'expertise de

Priscilla Coutin

Psychologue - Sexologue

Une exposition interactive, itinérante et personnalisée

  • 1bus
  • 1an
  • 1ville/semaine

Lorsqu’il pénètre à l’intérieur du bus, l’adolescent découvre un parcours immersif, composé de huit ateliers interactifs. Cependant, ce n’est pas une simple exposition interactive, puisque le parcours s’adapte à l’utilisateur, afin de donner une dimension plus personnelle à l’expérience et de répondre au mieux à ses appréhensions. Car nous n’avons pas tous les mêmes !

Un parcours narratif complet

Le parcours s’effectue en compagnie de Gaïa, la mascotte numérique de Face to Fesses, une sorte de grande soeur bienveillante. Sa voix décomplexée, enjouée et taquine accompagne l’adolescent et lui apporte un complément d’information, toujours avec humour.

Gaïa : Eh ouai !

Le parcours Et bien plus encore...

Hey toi, là-bas !

Lorsqu’un adolescent passe devant le bus, il est interpellé par Gaïa qui est présente sur un grand écran à l’extérieur du bus. Elle lui pose une question sur la première fois et l’invite à pénétrer à l’intérieur.

Appréhensions dissipées

  • Je n’ose pas en parler

L’esprit tranquille

Une fois dans le bus, Gaïa accompagne l’adolescent. Elle lui présente dans les grandes lignes le thème de cette expérience puis lui propose de se détendre en reproduisant une posture de yoga. Il doit la tenir au moins 15 secondes. Ensuite, pour personnaliser son expérience, il renseigne quelques informations.

Appréhensions dissipées

  • Je ne sais pas si je suis prêt.

Comme dans les films de Q

Avant de montrer notre vision de la sexualité, il faut déconstruire l’image faussée et anxiogène véhiculée par la pornographie. L’adolescent doit démêler le vrai du faux à l’aide d’un quiz interactif et animé. Les questions sont sélectionnées en fonction du genre et de l’orientation sexuelle du visiteur. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Les réponses offrent un point de vue nuancé, car en matière de sexualité, il n’y a pas de normalité.

Appréhensions dissipées

  • J’ai peur de ne pas être un bon coup.
  • Comment va réagir mon partenaire en me voyant nu•e ?

Permis du plaisir

Sur le principe de l’épreuve du code la route, l’ado doit répondre à une flopée de situations de consentement dans un temps imparti. Muni de deux buzzers, il devra faire son choix le plus rapidement possible. S’il n’atteint pas le score maximum, il doit repasser le test, avec de nouvelles situations. Et ainsi de suite jusqu’à faire un sans faute. Pas de permis, pas de plaisir !

Appréhensions dissipées

  • Et si je n’en ai pas envie
  • Il / elle ne veut pas / plus le faire

Ô ? Ah ! Oulala…

Face à lui se trouve différents modules 3D représentant des parties érogènes du corps. Il doit toucher, palper, pincer, caresser pour produire une réaction (changement de lumière, de musique dans le bus, accélération d’un battement de coeur en fond sonore...). Conclusion, il faut écouter son corps et celui de l’autre, se détendre, se laisser aller. Le plaisir sera à la clé !

Appréhensions dissipées

  • Est-ce que je vais prendre du plaisir ?
  • Est-ce que je vais donner du plaisir ?
  • Préliminaires ?! Jamais entendu parler…

Sors le parapluie

Le plus excitant vient de se dérouler, il est maintenant temps de passer à l’acte ! Enfin, pas tout à fait. On peut attraper des IST autant qu’on peut en transmettre. Cet atelier invite l’utilisateur à enfiler des préservatifs féminins et masculins à l’aveugle dans une boîte noire.

Appréhensions dissipées

  • J’ai peur de ne pas arriver à enfiler un préservatif le moment venu.
  • Comment faire si la capote craque ?
  • Quelle protection utiliser ?

L’acte

Dans cet atelier, l’adolescent doit écouter son partenaire et faire en sorte que l’acte se passe le mieux possible en paramétrant les facteurs qui entrent en compte. Le contrôle s’effectue via des pastilles à déposer sur l’écran.

Appréhensions dissipées

  • Est-ce que je vais faire/avoir mal ?
  • Et si je jouis trop vite ?
  • Est-ce que je dois lui parler, pendant ?

Les témoignages

Une fois sorti du bus, l’ado peut découvrir un mur de témoignages audio. On lui fournit un casque qu’il peut connecter à n’importe quelle sortie audio et ainsi entendre des témoignages de personnes racontant le déroulé de leur première fois. Les enregistrements ont différentes teneurs : drôle, romantique, dramatique, insignifiante... Car il n’y a pas deux première fois identiques.

Appréhensions dissipées

  • Et si ça se passe mal ?
  • Quel va être le regard des autres après que je l’ai fait ?

à propos de nous

Ce projet ambitieux est mené par quatre étudiants en design interactif à Gobelins, l’École de l’image.

photo de profil de Florian

Florian Petit

Directeur artistique

photo de profil de Quentin

Quentin Neyraud

Directeur technique

photo de profil de Jade

Jade Impedovo

Conceptrice

photo de profil de Rémy

Rémy Sclippa

Chef de projet

On est ici !

18 Avenue du Tresum
74000 Annecy

carte localisant le projet Face to Fesses